Itinéraires et visites

Malatesta & Montefeltro

Les musées, écrins d’art et d’histoire

la Riviera de Rimini et le territoire des Malatesta & Montefeltro présentent un très riche patrimoine monumental et artistique, dont une partie est conservée dans les musées répartis de la mer aux collines.

Intéressants sont les témoignages d’époque étrusco-villanovienne réunis dans le Musée Archéologique de Verucchio ainsi que les pièces d’époque romaine exposées au Musée de la Ville de Rimini et dans la Domus du chirurgien adjacente. Le musée de Rimini vante également des chefs-d’œuvre de l’école de Rimini du Trecento, née après le séjour de Giotto. Rimini est également le siège du premier édifice sacré de la Renaissance, le Temple des Malatesta, qui conserve une fresque extraordinaire de Piero della Francesca.

Quant au XVIIe siècle, il a lui aussi laissé des œuvres d’une valeur inestimable, dont les toiles de Guido Cagnacci, exposées dans plusieurs musées, de Rimini à Santarcangelo di Romagna et à Saludecio.

Rimini est également la ville dans laquelle est né Federico Fellini et c’est au même réalisateur que le Musée Fellini, situé dans le centre de la localité, est dédié.

Le poète et scénariste Tonino Guerra, originaire de Santarcangelo, laisse les marques de son art à Pennabilli, dans le musée intitulé Le monde de Tonino Guerra. A Pennabilli, ne pas manquer non plus de visiter Mateureka, le Musée du Calcul.

A Talamello, Ferdinando Gualtieri, peintre de renommée internationale, a laissé ses œuvres dans le Musée-pinacothèque Gualtieri.

A Santarcangelo, ville unique pour son nombre de personnages illustres, le MET, Musée Ethnographique des Us et Coutumes des Gens de Romagne, et le MUSAS, Musée Historique Archéologique, racontent d’une manière remarquable l’histoire et le passé de ce lieu.
La même localité accueille un musée particulier et captivant, le Musée du Bouton, collection singulière composée de 8500 boutons qui, à leur manière, évoquent l’histoire politique et sociale ainsi que les coutumes de ces derniers siècles. Le Musée de Saludecio et du Bienheureux Amato rend honneur à la petite localité et à son illustre homme d’église. Saludecio réserve également au Héros des Deux Mondes une exposition iconographique et documentaire permanente intitulée Garibaldi: un mythe à redécouvrir.

Il en est de même pour des personnages comme Cagliostro, qui a lié son nom au Musée de la Forteresse de San Leo.

L’histoire du vol est racontée au Musée de l’Aviation de Rimini et celle des voitures au Musée Maranello Rosso de Saint-Marin.

Un hommage des plus digne est également rendu aux mondes lointains grâce au Musée des Regards de Rimini.
Ne manquez pas le Musée du Moulin Sapignoli; il abrite le siège du Musée de la meunerie.

Parmi les curiosités, il faut citer le Musée du Pain à Maiolo et le Musée de la Petite Pêche de l’Adriatique à Viserbella di Rimini.
Mais encore, Sulphurle Musée de la Mine à Perticara, le Musée de la Ligne des Goths à Montegridolfo et le Musée de la Ligne Gothique Orientale à Montescudo.

Envoyer un commentaire

Votre avis nous intéresse!
Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
Dernière mise à jour: 11/02/2016
Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire