Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire

    Eglises mariales


    La Vallée du Conca, traversée par la route parcourue par les pèlerins qui se rendaient à Lorette, abrite de nombreuses églises dédiées à la Vierge.
    Les fresques superposées qui ont été récupérées à Montegridolfo, dans l’église construite à côté d’un hôpital pour pèlerins, offrent plusieurs bases de réflexion sur le culte marial. Dans la localité voisine de Trebbio se dresse le sanctuaire marial Beata Vergine delle Grazie, dont les origines se rattachent à l’apparition de la Vierge à deux paysans, en 1548. La vallée du Marecchia est également riche en églises mariales. Une image de la Vierge du XVe siècle est vénérée dans le sanctuaire Madonna delle Grazie de Pennabilli, dans l’église augustinienne, celle-ci étant devenue pour la première fois miraculeuse le troisième vendredi du mois de mars 1489, lorsqu’elle versa des larmes. Une autre apparition de la Vierge fut signalée dans le hameau de Maciano, immédiatement suivie par la construction d’une église aux belles formes Renaissance dédiée à la Madonna dell’Oliva; confiée en 1552 aux Franciscains observants, elle fut flanquée d’un couvent. Il faut citer, parmi les autres nombreuses églises mariales du Montefeltro, la chapelle du cimetière de Talamello, de 1437, décorée de fresques du peintre ferrarais Antonio Alberti, et l’église Santa Maria di Antico, construite dans la commune de Maiolo par les comtes Oliva di Piagnano, vers la moitié du XVe siècle; elle conserve son portail original et, dans le presbytère, une Vierge à l’Enfant en terre cuite vitrifiée de Andrea della Robbia ou de son fils Luca. Des sanctuaires mariaux se dressent également à Sant’Agata Feltria; l’un est situé auprès du couvent des Capucins et l’autre est dédié à la Vierge du Secours.

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 16/03/2017