Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire

    Les sanctuaires

    Saludecio


    Les sanctuaires ont souvent été élevés en l’honneur de ceux qui, de leur vivant, ont été assez pieux pour se mériter le titre de bienheureux. C’est ce qui s’est produit à Saludecio, ville natale du bienheureux Amato Ronconi, tertiaire franciscain (XIIIe siècle) dont la dépouille est vénérée dans la chapelle droite de l’église paroissiale San Biagio, construite à la fin du XVIIIe siècle dans la vague d’enthousiasme liée à la béatification officielle (1776) et devenue un sanctuaire en 1930.
    Son culte fut en effet confirmé par le pape Pie VI sous le titre de bienheureux, le 17 avril 1776, et sa fête religieuse figure dans le “Martyrologium Romanum” à la date du 8 mai. Ce même sanctuaire dédié à sa mémoire fait partie du Musée de Saludecio et du bienheureux Amato. Depuis le XIIIe siècle, nombreux sont les récits des prodiges dont le bienheureux est l’auteur à l’égard de ceux qui l’invoquent. Depuis septembre 1804, le nouveau temple, érigé dans les années de l’occupation napoléonienne, accueille la dépouille du bienheureux devant laquelle défilent d’innombrables pèlerins. Depuis le 3 mai 1930, son corps, merveilleusement conservé et vêtu de neuf à l’occasion de la “reconnaissance” solennelle, repose dans son urne en verre, précieux ouvrage d’artistes de Faenza. La première urne en fer, pauvre et sévère, est déposée tout près, témoignant de toutes les prières et de tous les prodiges des siècles passés. Les salles adjacentes à la chapelle sont tapissées de petits tableaux représentant des personnes orantes devant le bienheureux et portant l’inscription «pour une grâce reçue». Le fait que son cercueil n’ait pas été du tout endommagé lors des bombardements de 1944 sur Saludecio, bombardements qui détruisirent l’église paroissiale, constitue un véritable miracle. Les prodiges, faits tant de son vivant que mort, qui concernent la protection du pays dans les moments de danger, se comptent parmi les plus éclatants. En 1991, la paroisse de San Biagio de Saludecio et la Pieuse Union du bienheureux Amato (qui a remplacé la confrérie homonyme en 1919) se sont engagées dans la promotion du processus de sanctification.
    L’instruction diocésaine s’est récemment conclue par l’arrivée de la positio de la part de la Congrégation pour les causes des saints.
    La proclamation de sainteté est dès lors attendue.

    Contacts

    Piazza Beato Amato Ronconi, 1 - Téléphone: (+39) 0541 982100, (+39) 0541 850239, (+39) 333 3785554

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 16/03/2017