Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire

    Casteldelci

    Elle occupe la dernière partie de la province, au sud-ouest, se distinguant par la beauté d’une nature qui fait d’elle une “mer verte”. Derrière elle, le Mont Fumaiolo, source du Tibre, et, tout près, le Mont de la Zucca, d’où le Marecchia se fraye un chemin parmi les herbes pour alimenter un torrent qui s’enfuie vers la vallée, grossi par les eaux et par les pierres. Ce territoire intact et environnementalement très riche est le plus montagneux de toute la province, atteignant 1355 mètres.
    Riche en sentiers et en chemins muletiers, à parcourir à pied, à cheval ou à VTT, il offre l’authentique paysage des Apennins dont sont friands les passionnés d’excursions naturalistes, avec ses conformations primordiales, une anthropisation limitée et une population d’environ 500 habitants. Son histoire remonte à la préhistoire et à la protohistoire. Les premiers documents qui en parlent datent du XIIe s., sous la définition de “Casale d’ilice”, du latin Castrum Illicis, littéralement “fortification près des chênes verts”, mais des pièces d’époque préhistorique suggèrent des origines beaucoup plus anciennes.
    Des études territoriales et des fouilles ont également révélé tout l’intérêt des vestiges de la colonisation romaine: établissements composés de fermes, structures artisanales et nécropoles. Peuplé à toute époque grâce à l’existence de sources pérennes, il atteignit toute sa splendeur au Moyen Age, sa position géographique favorisant l’édification de structures fortifiées. Il faut citer celles des seigneurs Della Faggiola, dont le nom, identique à celui des monts sur lesquels se dressaient leurs forteresses, semble dériver des hêtres (faggi) qui les recouvrent encore. C’est ici que naquit, en 1250, Uguccione della Faggiola, le célèbre condottiere qui aurait accueilli Dante Alighieri en en recevant, en échange, selon les affirmations de Boccace, le manuscrit dédicacé de l’Enfer.
    Avant d’être gouvernée par Uguccione et par les autres seigneurs Della Faggiola, qui y exercèrent leur pouvoir jusqu’au XVe s., Casteldelci dépendait des Montefeltro, auxquels elle revint et dont elle suivit les destinées. Aujourd’hui, la visite de son splendide territoire et de son centre historique permet de savourer les atmosphères d’un prestigieux passé. 


    Informations touristique et Comité Provincial des Associations Touristiques Pro Loco
    via Roma 26/A tel. +39   0541 925001 
    [email protected]
    www.lavalmarecchia.it/comune/casteldelci.html


    à visiter
    Campo
    maison-musée “S. Colarieti” musée archéologique “Uguccione della Faggiola”
    bourg Poggio Calanco
    pont Ancien
    pont degli Otto Martiri
    beffroi

    parcourir la publication en linie


    Superficie: 49,21


    Population: 389


    comment y arriver:
    route nationale: SS 258 de Rimini
    autoroute: Rimini Sud km 44
    chemin de fer Rimini
    aéroport: Rimini - Miramare via Flaminia tél. tel. 0541 379800
    bus: Rimini Novafeltria - START Romagna


    Contacts

    Municipio/Town hall - Piazza San Nicolò, 2 - Téléphone: (+39) 0541 915423 - Fax: (+39) 0541 925300 - [email protected] - http://www.comune.casteldelci.rn.it

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 20/02/2019