Localités

Morciano di Romagna

Son centre révèle au promeneur une atmosphère XIXe siècle, affichant la rigueur urbanistique et la sévérité architecturale qui caractérisent cette période. C’est la ville repère de toute la zone du Conca, consécutivement au développement de ces 150 dernières années, qui en ont fait le principal centre de commerces et de services.
C’est toutefois une vocation dont elle a toujours fait preuve, dès l’Antiquité, grâce à ses foires, notamment à celle de la Saint-Grégoire, qui célèbre l’arrivée du printemps et qui s’affirme comme l’une des principales foires de la Romagne.
La position très favorable de cette localité, au pied des collines du Montefeltro, proche de Saint-Marin et au croisement de routes qui conduisent à la côte, a certainement joué un rôle considérable. Ses rues disposées en échiquier et sa personnalité austère en font un lieu de séjour et de shopping plaisant, animé par de nombreux marchés, autrefois journaliers.
Cette zone avait également séduit les Romains, qui y construisirent des fermes et des villas dont affleurent de continuels témoignages; son même nom semble dériver de la famille Marcia, qui y établit une communauté. Son développement fut déterminant au Moyen Age, grâce à l’abbaye San Gregorio, monastère fondé par saint Pierre Damien, en 1061, autour duquel se développèrent les premiers marchés importants, transférés par la suite dans le village construit sur le coteau qui domine le Conca. Mentionnée dans le “Code Bavaro” aux VIIIe, IXe et Xe s., elle devint un “castrum” vers l’an 1000, tel que le prouvent certains documents.
Il s’agissait d’un “château rural”, pour la défense du bourg habité et la collecte des produits du territoire. Elle ne reçut le titre de commune qu’en 1857, par un décret du pape qui unifiait des territoires de Montefiore Conca (à droite du fleuve) et de San Clemente (à gauche du fleuve), auxquels elle avait été initialement annexée.
La construction du pont sur le Conca, en 1870, fut déterminante dans ce rôle de liaison entre le Montefeltro, la vallée du Conca et le territoire riminais, rôle qui continua de se consolider grâce à la circulation de per- sonnes et de marchandises, transformant son régime agricole en une économie fondée sur le tertiaire. La création de fabriques de pâtes, de magnaneries et de laineries, jointe à l’augmentation démographique consécutive au dépeuplement des collines firent le reste. Elle abrite le siège du Centre Dantesque “S. Gregorio in Conca”, créé pour approfondir la connaissance et la vulgarisation de la vie et des oeuvres de Dante Alighieri.

Patron: Saint Michel Archange le 29 septembre.



Informations touristiques et Comité Provincial des Associations Touristiques
Pro Loco piazza Mazzini, 10 - Coriano tél. 0541 656255 - fax 0541 656255
www.prolococoriano.it
[email protected]


à visiter
eglise San Michele Arcangelo
Colpo d’ala (Coup d’aile) de Arnaldo Pomodoro
oasis faunique et observatoire ornithologique du Conca

parcourir la publication en linie


Superficie: 5,41 kmq


Population: 7.043


Distances/temps de

Rimini 20 km 30 min

Riccione 11 km 15 min

Bellaria 36 km 45 min

Cattolica 11 km 15 min

Misano 10 km 15 min 

sortie d’autoroute: Cattolica km 8

gare de chemin de fer: Cattolica km 10

aéroport: Rimini Miramare km 16 

sorties d’autoroute dans un rayon de 10 km: Cattolica et Riccione

routes provinciales: SP 17, SP 44 


gares de chemin de fer dans un rayon de 10 km: Cattolica, Riccione, Misano Adriatico

lignes d’autobus: START Romagna

Contacts

Municipio/Town hall - Piazza del Popolo, 1 - Téléphone: (+39) 0541 851911 - Fax: (+39) 0541 987581 - [email protected] - http://www.morciano.org

Documents

Morciano di Romagna
Municipio/Town hall - Piazza del Popolo, 1

43.91747314120001; 12.652174814819332

Envoyer un commentaire

Votre avis nous intéresse!
Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
Dernière mise à jour: 13/06/2017
Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire