Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire
    Produits typiques

    - Piadina romagnole

    Rimini

    Piada, pie, pjida, pièda, pji, pida: c’est ainsi qu’elle est dénommée dans les différentes acceptions dialectales de la Romagne. Mais, en définitive, il s’agit toujours de la même chose, d’un délice incontournable dont la composition est toute simple.

    Mais parlons donc de la pâte, de la manière dont on la cuit et dont on la mange.

    La piadina est la plus classique des spécialités de Romagne, servie tant en bordure de mer que dans les collines, dans le cadre d’une zone qui s’étend des communes délimitées par le cours historique du fleuve Sillaro, au sud de la province de Bologne, jusqu’à Ravenne, puis à Rimini en passant par Forlì et Cesena, embrassant également une petite partie de la région adjacente des Marches. A l’origine, c’était un aliment pauvre, surtout économique, des populations rurales, composée d’une pâte simple, sans levure, à base de farine, saindoux, sel et eau. Selon les traditions, les recettes proposent plusieurs divagations autour du même thème, à savoir, d’éventuels ajouts de lait, d’huile d’olive ou de bicarbonate, pour préparer une pâte plus friable et plus souple, mais la musique est toujours la même: savoureuse!

    Lors de périodes de misère, elle procurait une plus grande sensation de satiété et représentait ainsi une alternative valable au pain, qui ne se préparait qu’une fois par semaine.

    La piadina, qui était présente sur les tables romagnoles depuis la nuit des temps, risqua d’en disparaître vers le début de la deuxième moitié du siècle dernier, impliquée dans l’oubli qui menaçait toute la culture paysanne.

    Mais la catastrophe a heureusement été évitée grâce à la clairvoyance de nombreux opérateurs qui en ont fait l’emblème de la tradition, la proposant aux nombreux touristes qui commençaient à fréquenter nos côtes et nos collines: la piada est devenue un symbole gastronomique et d’hospitalité nécessaire à la Romagne.

    Aujourd’hui, elle bénéficie même d’un label I.G.P., Indication Géographique Protégée- Règlement (CE) n° 510/2006, dont l’article 2 du cahier des charges de production énonce: “La Piadina romagnole est un produit typique local à base de farine de blé tendre du type "00" ou du type "0" avec ajout d’eau, graisses, sel et quelques ingrédients optionnels. Elle se prépare en mélangeant les ingrédients susdits jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène…”

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 08/02/2017