Ou manger?

Ou manger?

À table

La Riviera de Rimini et le territoire des Malatesta & Montefeltro offrent une variété de saveurs qui ne trahit pas la caractéristique régionale italienne basée sur une richesse infinie de produits et d’aliments.

Les terres des Malatesta proposent les saveurs de la tradition, assaisonnées d’huiles excellentes – le territoire de Rimini détient la primauté de la production de la région Emilie-Romagne et a obtenu la DOP Colline di Romagna – et accompagnées de vins de qualité de niveau national - la DOC est dénommée Colli di Rimini.
Les terres de Romagne qui appartinrent aux Montefeltro offrent des produits de la terre de forte intensité tels que les truffes et les champignons. Excellents sont également les produits qui sont le fruit de l’habileté de l’homme comme les fromages, dont le fromage de fosse, dénommé par le poète Tonino Guerra Ambre de Talamello.
Sa notoriété n’éclipse aucunement d’autres fromages locaux tels que le squacquerone, la ricotta et le raviggiolo. Il ne faut pas non plus négliger la production de viande de porc; d’experts artisans, qui ont par ailleurs évité l’extinction de la race, ont redécouvert l’excellente qualité des viandes d’un porc typique de la zone, la Mora Romagnola, surtout pour la consommation à l’état frais et la charcuterie traditionnelle.

Le secteur des fruits et légumes se distingue par la production de châtaignes et de pommes de terre, limitée mais significative de par sa qualité. Le miel, issu de la culture de plantes locales, se fait aussi une place, en particulier le miel de châtaigne, typique des collines plus élevées, qui représente un complément naturel du fromage de fosse.

Les collines sont également importantes pour leur production de viandes et de pain. Au mois de juin, Maiolo consacre toute une fête à ce dernier, mettant en marche ses anciens fours pour offrir des pains traditionnels et la typique spianata. Celle-ci ne doit pas être confondue avec la piadina, répandue dans toute la province, servie avec des plats typiques.

A propos de plats typiques, justement, voici les «premiers plats», soit des plats de pâtes faites à la main, en sauce ou au bouillon, tels que cappelletti, tortelli, tagliatelles, tagliolini, strozzapreti, gnocchis, et lasagnes au four; et les «deuxièmes plats», à base d’animaux de basse-cour, de grillades de viande assorties ou de tripes. Le poisson sait lui aussi jouer les protagonistes grâce à une variété de hors-d’œuvre froids et chauds, d’entrées telles que le risotto et les tagliolini et de nombreux plats de résistance.

Pour conclure, une pâtisserie sèche telle que la traditionnelle Ciambella, le Bustrengo ou le Migliaccio de Romagne, proposé dans le Montefeltro, les gâteaux liés aux saisons et aux événements comme la Pagnotta de Pâques, les Fèves des morts, le Miacetto, le Castagnaccio, des desserts à la cuillère dont l’artusien Latteruolo, la Zuppa inglese italienne, rebaptisée romagnole grâce à la liqueur d’alchermes, et les glaces de production artisanale. D’autres produits anciens concluent le repas: le Savour, qui ressemble à une confiture, et la Saba, presque un gâteau-digestif, à savourer comme des dons précieux.

Si vous êtes déjà venu sur la Riviera de Rimini, vous savez combien la bonne table est un ingrédient fondamental de l’hospitalité romagnole. Les traditions gastronomiques de la Riviera de Rimini et des collines voisines des Malatesta & Montefeltro révèlent l’âme simple, généreuse, chaude et accueillante de notre terre, magistralement interprétée par des lieux de restauration renommés.

Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire