Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire

    Paysages naturels

    Le territoire de la province de Rimini est un écrin splendide, dont la découverte ne vous décevra pas.

    Si beaucoup connaissent Rimini pour sa plage et sa mer, tout le monde ne sait pas que sur le plan des paysages et de la nature, son territoire, adossé à la côte, est digne d’être parcouru, sans même parler d’histoire, de monuments ou d’art. Vous y promenant à pied, à cheval ou à vélo, vous ne pourrez qu’être satisfaits par la surprise et l’étonnement que susciteront en vous la beauté de son paysage, l’harmonie de ses profils, l’infini de ses horizons, ainsi que sa richesse en espèces florales, arborescentes et fauniques, pour le plaisir des passionnés de bird-watching.

    Il présente deux vallées principales, flanquées de plus petitesvallées, tout aussi fascinantes. L’une d’elles est la vallée du fleuve Marecchia, dite également “de la Marecchia”. 

    Elle est magnifique, avec ses crêtes boisées, ses rochers, adaptés aux escalades, le fleuve, qui vante des plages, des berges caillouteuses, des fourrés d’arbustes à fleur d’eau et des flots grondants prêts à accueillir les canoéistes.

    Les montagnes qui dominent l’horizon, cadre idéal pour la pratique de l’escalade libre ou des vols en deltaplane, sont le royaume du chêne pubescent, du chêne chevelu, du châtaigner etde la yeuse. Au premier millénaire, moins boisées, elles étaient délavées par des torrents qui se jetaient dans le Marecchia, au large lit parsemé d’îlots que les Romains appelaient Maricula, à savoir, petite mer.

    L’arrière-plan des tableaux peints par les grands artistes qui passèrent par ici pour rejoindre les cours de leurs commettants, dont Piero della Francesca et Léonard de Vinci, en donnent un aperçu. Créée par le fleuve Conca, l’autre vallée, vaste et séduisante, offre de doux coteaux revêtus de vignobles géométriques, des ramifications qui échappent au regard et conduisent le promeneur vers des préset des reliefs boisés.

    C’est ici que se cachent d’anciennes châtaigneraies offrant à l’automne avancé des fruits savoureux et précieux. La petite vallée du Ventena recèle des petits coins d’une beauté éclatante alors que celle du Marano se dévoile dans toute sa splendeur verdoyante, offrant des maquis, importants biotopes résiduels d’anciens bois, et des lacs en partie ouverts à la pêche. A bien chercher, il n’est pas rare d’y rencontrer de monumentales plantes ultra centenaires, une flore spontanée vigoureuse et des fleurs aussi rares que fascinantes.

    Orchidées, genêts, églantines et une infinité d’autres espèces ornent et parfument votre chemin. Chacune de nos collines et de nos montagnes sait comment séduire le visiteur, du plus paresseux au plus téméraire, s’il désire toutefois les connaître en leur démontrant un brin d’intérêt.  

    Trekking et excursionisme

    Cyclotourisme, VTT

    Nature et parcs

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 04/05/2020