Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire

    Que voir à Rimini

    Rimini - Centro storico

    Aperçu historique sur la ville
    Rimini a été fondé par les Romains comme une colonie de droit latin en 268 av. J.-C., sur un centre habité préexistant qui se dressait entre deux fleuves, l’Ausa et le Marecchia. Devenu un important nœud routier, il reçut le statut de municipe et fut inscrit à la tribu Aniensis en 90 av. J.-C.
    Auguste consacra de particulières attentions à la ville: les interventions les plus célèbres concernent la monumentalisation des principales entrées du centre urbain (arc d’Auguste – pont de Tibère). La ville, qui avait gardé toute son importance au IVe siècle, fut le siège, en 359 apr. J.-C,. d’un concile voulu par l’empereur Constance II. Lors du conflit gothico-byzantin du VIe siècle, elle entra dans la Pentapole maritime byzantine, avant de tomber sous le pouvoir des Lombards.
    A partir du VIIIe siècle, elle appartint aux domaines de l’Eglise. Son autonomie communale fut reconnue en 1157 par Frédéric Barberousse et par le pape. Elle passa sous la domination des Malatesta de la fin du XIIIe siècle jusqu’en 1500, puis sous celles de César Borgia et des Vénitiens. En 1509, elle retourna sous la juridiction ecclésiastique jusqu’au plébiscite de 1860 qui sanctionna l’annexion de la ville et de son territoire au Royaume d’Italie.

    Itinéraire des principaux monuments

    Eglise San Giuliano via S. Giuliano
    L’ancien faubourg San Giuliano abrite l’église homonyme. Ancienne église bénédictine connue dès le IXe siècle, elle a été reconstruite au XVIe siècle. Elle conserve un grand retable de Paolo Veronese (1588) sur le maître-autel et un polyptyque de Bittino da Faenza (1409) dans la troisième chapelle gauche.

    Porte Gervasona et murs malatestiens via Madonna della Scala
    La porte remonte au 1733, mais les murs qui l’encadrent et qui entourent tout le faubourg S. Giuliano sont du XVe siècle.

    Eglise Madonna della Scala via Madonna della Scala
    Construite en 1611 et plusieurs fois restaurée. Son autel conserve une Vierge peinte en 1608 par Alessandro Codrini.

    Murs médiévaux via Bastioni Settentrionali et au-delà
    Ils ont été construits aux XIIe – XIIIs siècles et restaurés à maintes reprises. Au XVe siècle, ils ont subi une importante intervention de restructuration. 

    Arc de Francesca ou porte Galliana via Bastioni Settentrionali
    Populairement dénommé «Arc gothique», il constituait la porte d’entrée de la ville à proximité du Marecchia; il n’en reste aujourd’hui que quelques ruines partiellement enterrées. Au XVe siècle, il portait le nom de porte Galliana.

    Pont de Tibère viale Tiberio – corso s’Augusto
    Construit sur le Marecchia, sur une initiative d’Auguste, et achevé par Tibère (14 – 21 apr. J.-C.). Il est en pierre d’Istrie et offre cinq portées. Il marque le début de la voie Emilia.

    Palais Ricciarelli Briolini corso d’Augusto
    Construit de 1508 à1510 par la famille Monticali, il a subi de nombreuses modifications et a été gravement endommagé pendant la guerre.

    Eglise des Servites ou S. Maria in Corte corso d’Augusto
    Edifiée au XIVe siècle, elle a été reconstruite à la fin du XVIIIe siècle d’après un projet de Gaetano Stegani. Elle conserve des stucs d’Antonio Trentanove.

    Palais Garampi piazza Cavour
    Siège de la municipalité, il a été édifié par l’architecte L. Carducci (1562) d’après un dessin de Serio, puis reconstruit en 1687 par Francesco Garampi dont il a pris le nom.

    Palais de l'Arengo et du Podestat piazza Cavour
    Le palais de l’Arengo, édifice roman-gothique crénelé, a été construit à partir de 1204 sous le podestat Mario dè Carbonesi pour les assemblées du peuple. Le palais du Podestat a été érigé vers 1330 pour servir de résidence au seigneur de la ville. Ils ont tous deux subi d’importantes modifications au XVIe siècle et doivent leur forme actuelle à une restructuration des premières dizaines du XXe siècle.

    Monument à Paul V piazza Cavour
    Erigé par la ville comme une marque de gratitude en 1614. Lors de l’invasion française, les habitants firent passer la statue en bronze, œuvre de Nicolò Cordier e Sebastiano Sebastiani, pour la représentation de saint Gaudence, évêque et martyr, patron de la ville. Il a été rétabli en 1940.

    Vecchia Pescheria et Fontaine de la Pigne piazza Cavour
    Il s’agit de l’ancien marché au poisson, construit sur l’initiative de la municipalité d’après un projet de Giovan Francesco Buonamici en 1747. La Fontaine, exploitée dès l’époque romaine, présente une structure médiévale restructurée au XVIe siècle. Une toute récente restauration, effectuée au cours de l’été 2002, a concerné la réfection de l’installation hydraulique interne ainsi que la remise en état et le nettoyage général des matériaux pierreux.

    Théâtre Amintore Galli piazza Cavour
    Construit sur un projet de Luigi Poletti de 1843 à 1856, il a été inauguré en 1857 lors de la représentation de “Aroldo“, de Giuseppe Verdi. Détruit pendant la guerre, il n’en reste que la belle façade néoclassique, le foyer et la “Salle Ressi” à l’étage.

    Forteresse malatestienne ou Castel Sismondo piazza Malatesta
    Palais-forteresse construit de 1437 à 1446 par Sigismondo Pandolfo Malatesta, qui lui donna le nom de Castel Sismondo. Il en reste le noyau intérieur, ses remparts et ses fossés ayant été détruits en 1826. Il a servi de prison jusqu’au 29.11.1967.

    Campanile de Santa Colomba piazza Malatesta
    Edifié au XIIIe siècle, c’est ce qui reste de l’ancienne cathédrale de Rimini, détruite au début du XIXe siècle.

    Palais Gambalunga via Gambalunga 27
    Fait construire en1610 par Alessandro Gambalunga qui le donna à la ville (1619) par un legs testamentaire, avec la bibliothèque; celle-ci est l’une des plus anciennes et des plus importantes d’Italie.

    Museo della Città via Tonini, 1
    Il est aménagé depuis 1990 dans l’édifice du XVIIIe siècle du Collège des Jésuites, construit par Alfonso Torreggiani en 1749. Il abrite également la section d’épigraphie romaine et la pinacothèque.

    Oratoire de la Crocina salle d’expositions via Francolini- via Mentana
    Ancienne église paroissiale de la Croce Vecchia, fondée au VIe siècle et reconstruite en 1713.

    Tempio Malatestiano via IV Novembre
    Eglise franciscaine reconstruite et agrandie par Sigismondo Malatesta de 1446 à 1460, mais restée inachevée. L’extérieur a été réalisé par Leon Battista Alberti alors que l’intérieur conserve des sculptures de Agostino di Duccio, un crucifix peint sur bois de Giotto et un retable de Giorgio Vasari (derrière le maître-autel). Cathédrale de Rimini depuis 1809, elle a par la suite reçu le titre de basilique.

    Porte Montanara via Garibaldi – faubourg Sant’Andrea
    Elle a été construite à l’époque de Sylla, au Ier siècle av. J.-C.; c’était l’une des quatre entrées d’Ariminum, les autres étant les portes Romana, Gallica et Marina. Placée à l’extrémité du cardo maximus, l’actuelle via Garibaldi, elle présentait deux arcs. Elle a été partiellement détruite en 1943, lors de la dernière guerre; l’un de ses arcs a pu être récupéré et recomposé.
    Les travaux pour replacer l’ancienne porte à sa place originale ont été entrepris en 2003. L’intervention visant à l’installation de l’ancienne Porte Montanara dans la via Garibaldi sera entreprise en janvier 2004.

    Palais Ripa corso d’Augusto
    Sa façade néoclassique est l’œuvre de Giovanni Benedettini (1850).

    Palais Tingoli corso d’Augusto
    Du XVIIIe siècle, presque entièrement reconstruit après les destructions de la guerre. Il appartient au Credito Italiano.

    Palais Giovannini corso d’Augusto
    Sa façade a été réalisée par Giovanni Benedettini (1864).

    Tour de l’horloge piazza Tre Martiri
    Erigée en 1547 et reconstruite en 1753 sur un projet de Giovan Francesco Buonamici, architecte de Rimini. Elle présente un cadran pour les heures et un autre cadran pour les jours, les mois et les lunaisons.

    Eglise des Paolotti piazza Tre Martiri
    Elle a été reconstruite en 1963 d’après un dessin de l’architecte Alziro Bergonzo, à la place de la précédente érigée en 1729. Elle est décorée à fresques par Achille Funi et par ses élèves (1963 – 1964).

    Petit temple Sant’Antonio piazza Tre Martiri
    Ce petit temple de forme octogonale a été construit en 1518 et presque entièrement reconstruit après le tremblement de terre de 1672. Il a été érigé pour commémorer le «Miracle de la mule», accompli par saint Antoine de Padoue sur cette même place.

    Colonne de Jules César piazza Tre Martiri
    Cippe du XVIe siècle sur lequel reposait une pierre (perdue durant la guerre) que la tradition indiquait comme le podium duquel César aurait parlé à ses troupes après avoir franchi le Rubicon.

    Piazza Tre Martiri piazza Tre Martiri
    Cette place, ancien forum de la ville romaine, a toujours été encadrée d’arcades. La partie en amont a conservé quelques restes de sa structure de l’époque de la Renaissance.

    Eglise Sant’Agostino via Cairoli
    L’église San Giovanni Evangelista, reconstruite dans des formes gothiques par les augustins au XIIIe siècle, a été restructurée aux XVIIe et XVIIIe siècles par des artistes bolonais. L’abside et la chapelle de son campanile conservent d’importants tableaux de l’école du XIVe siècle de Rimini. Elle a été la cathédrale de la ville de 1798 à 1809.

    Eglise San Gaudenzo piazza Mazzini
    Fondée en1856 sur un dessin de Filippo Morolli et reconstruite après la guerre. Un ancien sanctuaire (entièrement détruit au début du XIXe siècle) qui était dédié à ce saint, protecteur de la ville, se dressait à proximité de l’actuel palais des sports. 

    Eglise San Bernardino via Bertola – via S. Bernardino
    Construite en style baroque en 1759 d’après un projet de Giovan Francesco Buonamici, dont c’est la dernière œuvre. Elle présente des statues extérieures en stuc de Carlo Sarti et conserve de remarquables tableaux de Donato Creti.

    Sanctuaire de la Madonna della Misericordia via Santa Chiara
    Eglise de style néoclassique construite en 1850 par Giovanni Benedettini, architecte de Rimini, après que les yeux de la Vierge aient miraculeusement bougé le 12 mai 1850. Elle abrite de précieuses œuvres sur toile et sur bois du XIIe siècle de Sarzetti, Soleri et Viviani, ainsi que des œuvres  de Bilancini du XIIIe siècle.

    Palais Buonadrata corso d’Augusto, 62
    C’est une propriété de la Cassa di Risparmio. Sa façade remonte au début du XIXe siècle.

    Eglise Santa Croce via Serpieri
    Construite par la confrérie de la Sainte Croix en 1625, agrandie et décorée de stucs de Carlo Sarti et de tableaux de Giovan Battista Costa au siècle successif.

    Arc d’Auguste, extrémité sud du corso d’Augusto
    Porte d’entrée de la ville, dédiée à Auguste, construite en 27 av. J.-C. en pierre d’Istrie, sur l’ordre du Sénat romain pour commémorer la restauration de la voie Flaminia qui finit en ce même lieu (la voie Flaminia commence à Rome).

    Eglise S. Giovanni Battista via XX Settembre
    Elle existait déjà au XIIe siècle mais a été entièrement reconstruite en 1767 par les carmes. L’intérieur, à une seule nef, forme un exemple de pur style baroque. La première chapelle de gauche conserve un remarquable retable de Guido Cagnacci représentant une Vierge à l’Enfant avec trois saints carmes.

    Palais Ghetti via XX Settembre
    Construit en 1857 sur un dessin de Giovanni Benedettini.

    Eglise Santa Rita ou SS. Bartolomeo e Marino piazza Gramsci
    Initialement dédiée à saint Marin, puis aux saints Barthélemy et Marin. Structure du XVIe siècle, elle présente une abside décorée de fresques et de tableaux de Giorgio Picchi (1595) et d’un beau chœur marqueté (de 1494).

    Amphithéâtre  romain via Vezia – via Roma
    Il a été construit au IIe siècle apr. J.-C., à l’extérieur des murs de la ville, presque sur le bord de la mer. Il n’en reste que des ruines, partiellement déterrées. Son arène, de 76x47 m, atteignait presque celle du Colisée.

    Contacts

    Téléphone: (+39) 0541 56902 - [email protected]

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 16/03/2017