Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire
    Malatesta & Montefeltro

    Nature et parcs


    la Riviera de Rimini
    et le territoire des Malatesta & Montefeltro embrassent des terres fascinantes, qui se prêtent parfaitement aux promenades à vélo, et ce, grâce aux nombreux parcours qui relient la côte et les collines, suivant des routes aux paysages splendides et émotionnants. Nombreux sont également les parcours cyclables, idéals pour les Vttéistes et les cavaliers, et les sentiers pour les passionnés de randonnées à pied et d’observation animale.
    Tout cela est exalté dans les parcs, dont, premier entre tous, le parc interrégional du Sasso Simone e Simoncello. Les deux principales vallées, baignées par les fleuves Marecchia et Conca, sont flanquées d’agréables pistes cyclables (la première de Rimini à Novafeltria et ses environs, l’autre de San Giovanni in Marignano à Montefiore Conca); une troisième vallée, plus petite, est traversée par le torrent Marano, qui délimite un beau parc fluvial. Le fleuve Marecchia naît sur le mont de la Zucca, non loin de la source du Tibre, puis gagne le Montefeltro romagnol et frise la République de Saint-Marin avant de se jeter dans la mer, à la hauteur de Rimini. Le paysage aux douces collines d’argile se heurte brusquement à de hauts éperons de roches arénacées. Il abrite des Oasis fauniques comme les veines de gypse de Torriana, et, non loin de là, la Ca’ Brigida de Verucchio; remontant vers la haute vallée, le vert intact du territoire de Casteldelci et du Parc Naturel du Sasso Simone e Simoncello s’offre dans toute sa splendeur: 4847 hectares, distribués entre les provinces de Rimini et de Pesaro/Urbino, avec le Musée naturaliste de Pennabilli, qui se présente également comme un centre de visites.

    Le fleuve Conca prend sa source sur le mont Carpegna, relief des Marches aux cimes enneigées en hiver, puis se jette dans l’Adriatique, à Porto Verde de Misano Adriatico. En 1878, la digue construite le long de son cours a formé un lac qui fait aujourd’hui partie du Parc fluvial du Conca. Le beau parcours cyclable de la Valconca, qui serpente le long du fleuve, part de Cattolica, touche San Giovanni in Marignano puis Morciano di Romagna, s’étirant vers la partie la plus haute du cours d’eau. Des promenades et d’agréables randonnées à vélo y sont l’occasion de rencontrer une nature sauvage offrant de vastes couloirs de végétation spontanée et d’anciennes châtaigneraies. Mais la zone recèle aussi une perle rare: les Grottes de Onferno, complexe karstique qui abrite un parcours de plus de 750 mètres, créé par un cours d’eau qui a creusé son lit dans ses roches gypseuses, et accueille plus de 6000 exemplaires de chauve-souris, celles-ci formant l’une des colonies les plus nombreuses et les plus variées d’Italie. Les grottes font partie de la Réserve Naturelle Orientée: 123 hectares protégés pour leur grande valeur naturaliste, au sein de la commune de Gemmano.

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 17/03/2017