Ajouter mes sites favoris à mon itinéraire
    Personnages, histoire, traditions
    Malatesta & Montefeltro

    La légende d’Azzurrina

    Poggio Torriana - Montebello


    Permettons qu’il s’agit d’une légende, c’est-à-dire d’un fait de chronique vrai mais pas prouvé. Comme il arrive souvent quand il s’agit de légendes, tous ceux qui l’ont transmise au cours de siècles peuvent y avoir ajouté quelque détail personnel ou de fiction!

    La petite Guendalina Malatesta était la fille d’Ugolinuccio da Montebello, seigneur d’un château sur le sommet du Mont de Torriana, dans la région de Rimini, en 1300.


    Guendalina était albinos, mais très charmante. Être albinos, à l’époque, n’était pas facile du tout: l’imagination de gens pensait tout de suite au diable, à la magie! Sans télévision (et on pourrait presque en être envieux), sans les rumeurs des chroniques roses et sans quotidiens, les informations circulaient de bouche en bouche, des bistrots aux petites ruelles de champagne!

    Au cours de trois siècles beaucoup d’histoires ont circulé!

     

    En 1600 un prêtre de la région inclut cette histoire dans une récolte de contes populaires de la vallée.
    Selon le prêtre, le père de la petite Guendalina avait chargé deux gardes de la contrôler et ne lui permettait pas de quitter la maison, en craignant les préjugés du peuple.
    La mère, qui essayait à son tour d’aider la petite fille, teignait ses cheveux blancs avec des substances végétales qui créaient des reflexes azurs dans ses cheveux, de la même couleur de ses yeux couleur zéphire. Voilà pourquoi on l’appelait Azzurrina, de l’italien azur.

    Le 21 de juin 1375, à l’occasion du solstice d’été, Azzurrina, gardée à vue par les deux soldats, jouait avec une balle de chiffons dans le château, comme le temps dehors était horrible. La petite fille suivit la balle qui finit dans une trappe dans le sous-sol.
    Les soldats entendirent crier, se rendirent tout de suite dans la trappe, ils cherchèrent de fond en comble mais ils ne trouvèrent ni Guendalina, ni sa balle et les deux ne réapparaitrons jamais!

    Selon la légende, Azzurrina est encore dans le château (qui s’appelle maintenant Rocca dei Guidi di Bagno) et elle se fait entendre tout les cinq ans, quand l’an se termine par 0 où 5, à l’occasion du solstice d’été!

    Le château a été restauré en 1989 par les propriétaires et il est maintenant ouvert au public. L’entrée est payante.

    • Plusieurs enregistrements on été effectués dans les périodes indiquées par des experts et des chercheurs afin de capter quelque son où bruit du fantôme de Azzurrina dans la célèbre trappe! A la fin de la visite il est possible aussi d’écouter les enregistrements. Qu’est qu’allez vous entendre?


    Nous aussi, en racontant cette histoire, en ajoutant et en enlevant des détails, nous avons encouragé la légende d’Azzurrina.

    Contacts

    Via Casale di Montebello

    Envoyer un commentaire

    Votre avis nous intéresse!
    Ce site vous convient-il? Avez-vous remarqué quelque erreur? Remplissez le champ avec vos remarques
    Dernière mise à jour: 25/03/2022